La bouteille en plastique : ce n’est pas toujours fantastique

Dimanche se fermera le deuxième volet du Challenge MAIF Sport Planète organisé par Trail Runner Foundation. Ce second défi hebdomadaire avait comme objectif de faire la chasse aux bouteilles en plastique durant votre sortie running. Ainsi, mettons-la en lumière, en abordant notamment sa dégradation ou bien son recyclage.

Ce sont des sujets larges, tout comme le temps de dégradation d’une bouteille en plastique, entre 100 et 1000 ans. Seulement 60 % d’entre elles sont recyclées. Cela fait peu quand on sait que 89 milliards de bouteilles d’eau en plastique sont vendues par an. Pourtant les bouteilles sont devenues au fil du temps plus respectueuses de l’environnement.

En effet, en passant du PVC au Polyéthylène téréphtalate (PET), la porte du recyclage fut ouverte aux bouteilles en plastique, car le PVC n’est pas recyclable. D’autres avantages plaident en sa faveur, comme la durabilité de la bouteille et son rôle barrière face aux gaz et à l’humidité. Mais ce n’est pas pour autant que c’est un modèle, car elle devient une aberration lorsque le système de recyclage d’une ville n’est pas respecté.

Ainsi, d’autres alternatives existent pour limiter ce non-recyclage, car seuls 20 % des déchets plastiques sont recyclés. Des bouteilles en plastique biodégradable et biosourcé ont été créées, et de plus en plus de personnes tronquent leur bouteille afin d’adopter une gourde, qu’ils remplissent tout simplement avec l’eau du robinet.

Si certaines personnes ne se privent pas de jeter leurs bouteilles au sol, nous remercions encore une fois grandement nos adhérents pour leurs actions répétées, leurs efforts ne sont pas vains.

Cette chasse aux bouteilles se terminera donc dimanche, d’ici-là n’hésitez pas à ramasser en ce week-end pascal. Et à la semaine prochaine pour un nouveau défi de la Mission 1 Possible !