24 octobre 2015

Le label TRF

En tant qu’organisateur de course adhérente, vous pouvez prétendre au label Trail Runner Foundation, délivré par nos ambassadeurs en région.

Un partenariat simple à mettre en oeuvre, utile pour la protection de nos sentiers et sans autre contrepartie financière que la simple adhésion à l’association, fixée à 50€ pour les associations et entreprises organisatrices de courses.

La seule contrepartie demandée est aussi la plus importante : le respect intégral de la charte TRF dédiée aux organisateurs de course, à télécharger ici : Label Trail Runner Foundation

 

Pour toutes les activités de sport nature

Toutes les manifestations sportives peuvent devenir partenaires : que vous organisiez une randonnée pédestre, un trail, une marche nordique, un marathon, etc…

Mettre en place  cette charte et s’assurer qu’elle soit respectée tout au long de l’épreuve, c’est un pas de plus vers une pratique éco-responsable du sport nature, et nous serons heureux de vous délivrer le label Trail Runner Foundation qui récompense cette démarche des organisateurs.

Logo Label TRF

Label Trail Runner Foundation
Charte pour un trail éco-responsable

Le label Trail Runner Foundation a été pensé pour valoriser les courses éco-responsables.

Ce  label est délivré par l’association aux courses adhérentes, sans autre  contrepartie financière, sous réserve du strict respect de la charte Trail Runner Foundation : 

 

Article n°1 : les rendez-vous utiles

  • Mise en place d’un rendez-vous utile lors de la reconnaissance des parcours (nettoyer les sentiers et commencer une sensibilisation auprès de ses participants). 

 

Article n°2 : un site à respecter 

  • L’organisation met en place des poubelles de tri lors des ravitaillements et sur le(s) point(s) d’accueil 
  • Utiliser un balisage respectueux de l’environnement, uniquement avec du matériel de marquage réutilisable (panneaux, piquets…). Aucun moyen de marquage à usage unique (peinture, bombe, rubalise) ne sera utilisé, sauf produits naturels (chaux, craie) ou risque de sécurité majeure pour les participants.  
  • Aucun véhicule motorisé ne sera accepté sur le parcours, en dehors des besoins de l’organisation (secours, sécurité́…)

 

Article n°3 : sensibiliser les participants à un comportement éco-sportif 

  • Un message sera transmis au départ de la course pour inciter les participants à ne pas jeter leurs déchets. 
  • Spécifier dans le règlement de la course que le jet de déchet dans la nature peut engendrer des sanctions, voire la disqualification du concurrent. 

 

Article n°4 : ne pas utiliser de gobelets plastique jetables 

  • Inciter les coureurs à se munir de leur propre éco-tasse 
  • Proposer des gobelets réutilisables au lieu de gobelets en plastique jetables. 
  • Favoriser l’achat de produits ayant un minimum, voire aucun emballage

 

Article n°5 : un sentier qui reste propre après le Jour J 

  • Une équipe passe après les coureurs pour leur sécurité et s’il y a présence de déchets, cette équipe les ramasse. Un contrôle « propreté » pourra être réalisé les jours suivants la course.
  • Un message est transmis à la fin de la course pour inciter les coureurs à ramasser des déchets qu’ils trouveraient lors d’autres compétitions et lors de leurs entraînements.