Deux nouvelles arrivées dans la Team TRF !

Nous avons le plaisir d’accueillir deux nouveaux membres de l’équipe : Margot DE SENSI et Alexandre ALVAREZ.

Voici une interview permettant de mieux connaître ces deux nouveaux arrivants au sein de la Team TRF.

Bonjour, peux-tu te présenter brièvement ?

Margot : Hello, je m’appelle Margot, j’ai 21 ans, je suis originaire de Bourges. Je suis actuellement en Master 1 “Événementiel, relations presse et relations publiques” à l’ISCOM Lyon. Pendant 6 mois, jusqu’à fin juillet j’occuperai le poste de Chef de Projet au sein de TRF.

Alexandre : Bonjour, alors moi c’est Alexandre j’ai 22 ans, je suis actuellement étudiant à Lyon en Master 2 STAPS, spécialité Management des Organisations Sportives. J’ai rejoint la Team TRF en tant que Chef de Projet pour une durée de 6 mois, également jusqu’à fin Juillet.

De quelle ville ou région viens-tu ?

Margot : Je viens du centre de la France ! Avant d’arriver sur Lyon, j’habitais en campagne, dans le Centre, à Bourges. Dans le cadre de mes études j’ai décidé de venir emménager dans la ville de Lyon il y a environ 2 ans. Lyon est une ville au top, super dynamique avec pleins d’opportunités et pleins de choses/endroits à découvrir.

Alexandre : Je suis originaire de Chartres, dans la région Centre. Cependant je dois avouer que je suis rapidement devenu Lyonnais d’ « adoption », depuis mon arrivée dans cette ville  il y a bientôt 2 ans. Cette région offre une variété de possibilités, et cela me change de la monotonie de la Beauce 😀 ! 

Quelles études as-tu faites ?

Margot :  J’ai commencé mes études en faisant un DUT Gestion des Entreprises et des Administrations, pendant 2 ans j’ai découvert le monde de l’administratif en entreprise. J’ai ensuite décidé de me spécialiser dans le milieu moins “conventionnel” de la communication et plus spécifiquement l’événementiel, les relations presse et les relations publiques.

Alexandre : J’ai débuté par une Licence STAPS en Management du Sport à l’Université d’Orléans puis j’ai enchaîné par un Master toujours en Management du Sport, à Lyon.

Je suis ainsi très orienté vers l’événementiel sportif.

Quelles sont tes passions ou tes hobbys dans la vie ?

Margot : Je suis passionnée de voyage, j’aime découvrir de nouvelles cultures, de nouveaux modes de vie, rencontrer de nouvelles personnes… Voyager est très important pour moi, ça offre une nouvelle ouverture d’esprit. J’aime aussi les petites choses du quotidien comme les échanges avec mes amis, les sorties et découvrir des lieux… même à Lyon 😉 !

Alexandre : Je suis passionné de sport, j’essaie de suivre au maximum toute l’actualité du sport au quotidien, et je ne me limite pas au suivi d’un sport en particulier. J’aime également beaucoup voyager et découvrir de nouveaux endroits et des nouvelles cultures.

Pourquoi as-tu rejoint la Team TRF ?

Margot : Le fait de rejoindre la Team TRF me permet de pouvoir agir en faveur du développement durable. Tout le monde peut agir à son échelle et TRF regroupe les actions et offre la possibilité d’avoir un impact encore plus important. L’association compte parmi ses adhérents des clubs/associations, des courses, des entreprises et des adhérents individuels.

Toute cette communauté de personnes engagées permet d’agir plus efficacement tout en pratiquant une activité physique quelconque.

Alexandre : D’une part, pour la cause éco-responsable qui me touche beaucoup, en tant que sportif pratiquant régulièrement des activités physiques outdoor et voyant de plus en plus de déchets et notamment de plastique polluer les différentes routes, chemins, ou sentiers…

D’autre part, TRF cumule la prévention à l’action et a vraiment une ambition d’agir sur le terrain pour faire changer les choses et essayer de réduire les mauvaises pratiques le tout en pratiquant une activité physique (dans le cadre de sorties, trails, courses…).

Quelle est l’ambiance au sein de l’association ?

Margot : L’ambiance au sein de l’association est très conviviale, toutes les personnes qui ont rejoint TRF ont des valeurs et des buts communs, ils sont tous sportifs, sensibles au développement durable. Travailler avec des personnes sympas et qui ont des objectifs similaires permet d’avancer plus rapidement et tout le monde s’implique à fond dans sa mission. La motivation des différents membres vient aussi de la dynamique qui est en train de se créer autour du développement de l’association qui est en pleine croissance.

Alexandre :  L’ambiance est très chaleureuse et conviviale, il y a un vrai esprit collectif, d’entraide et une volonté d’avancer dans la même direction, on sent également que l’association est en pleine croissance, et qu’il y a de très belles choses à faire, ce qui augmente la motivation de chacun 🙂

Quelles-sont les valeurs qui te plaisent le plus au sein de l’association ?

Margot : Le développement durable ! Je suis très sensible et je pense que chaque action peut impacter positivement notre environnement. TRF est dans la sensibilisation et dans l’action donc les personnes, courses, clubs et entreprises qui adhèrent ou qui nous soutiennent sont prêtes à agir positivement. En plus, le seul esprit de compétition qu’on retrouve dans l’asso c’est au sujet des déchets : il faut toujours en ramasser le plus possible. Trail Runner Foundation est une association à but non lucratif, toutes les adhésions, les dons… permettent d’acheter du matériel de balisage pour les courses ou autres dispositifs réutilisables en faveur de l’environnement. Elle n’est donc pas dans une optique de « greenwashing ».

Alexandre : Ce qui me plait au sein de l’association est qu’on a tous la possibilité d’agir, pour faire bouger les choses et protéger la nature, que l’on soit un club, une course, une entreprise, une association, ou même un adhérent soutenant notre cause, le tout sans forcément être des athlètes ou grands sportifs, sans forcément courir, mais simplement en soutenant une cause éco-responsable.

En outre, il n’y a aucune démarche de récupération commerciale derrière ce projet, l’association a toujours voulu défendre et protéger la nature, en associant l’activité physique, mais le tout sans aucune activité ou ambition commerciale derrière.

Quel serait ton discours pour inciter les gens à adhérer à TRF ?

Margot : Je ne pratique pas le trail, mais rien qu’en me baladant en ville ou dans la nature, je trouve que le nombre de déchets que l’on croise est inadmissible. Faire une bonne action en ramassant 2-3 déchets lors de sorties sportives, du quotidien… c’est toujours utile 😉 !! Nettoyons la planète tous ensemble, on peut tous agir, même à notre petite échelle.

Alexandre : Si l’on veut continuer à pouvoir profiter de la nature lors de nos courses, de nos sorties en famille, de nos balades, en se concentrant sur la beauté des paysages, et vraiment pouvoir profiter du cadre, il faut nous modifions nos pratiques au quotidien. Dans le cas contraire, nous prenons le risque d’avoir à affronter des kilos de déchets et de plastique à chaque fois que l’on fait une sortie, ce qui est très désagréable, et je pense que chacun doit prendre conscience qu’il faut que l’on pense à l’avenir de notre planète et à ce qu’on va laisser aux générations futures.

Quelles sont tes missions ?

Margot : Au sein de l’association, je suis chargée de coordonner les différents projets. Je dois pérenniser tout le développement de l’association pour rester dans une certaine logique et donner un sens commun à toutes les actions. J’ai également en charge le développement des clubs/associations, des relais en régions qui pourraient relayer le message de TRF.

Alexandre : J’ai en charge l’organisation d’un événement spécifique en partenariat avec La Vie Claire (rendez-vous utile), lié au Festival Zéro Déchets qui aura lieu le 18 Mai prochain à Lyon, et  j’ai également pour mission de pérenniser l’association, trouver de nouveaux partenariats, et augmenter le nombre de courses adhérentes à l’association.

Fais-tu beaucoup de sport ? Cours-tu régulièrement ?

Margot : Je suis inscrite dans une salle de sport, j’y vais en moyenne 2 à 3 fois par semaine. Je cours uniquement sur un tapis de course pour le moment, mais on ne sait jamais, ça peut évoluer 😉

Alexandre :  Je fais beaucoup de sport, essentiellement de la course à pied et du tennis. Je cours 3 à 4 fois par semaine, au minimum, et j’ai commencé à faire quelques courses depuis deux ans, sur 10km, semi-marathon, mais également en trail.

Ramasses-tu des déchets quand tu cours ?

Margot : Je ne cours pas en outdoor… Mais j’en profite pour les ramasser quand je me promène en ville, dans la nature. Même si je marche, je ramasse, c’est toujours des déchets en moins 😉

Tous les déchets ramassés sont des déchets qui ne sont plus dans la nature. Agissons tous ensemble ! 😀

Alexandre : Dans le cadre de mes entraînements, notamment lorsque je fais des fractionnés, j’en profite lors de mes temps de récupération pour ramasser quelques déchets qui traînent, et je pense que chacun d’entre nous, de temps en temps peut aider, avec un petit geste, que ce soit au quotidien ou dans le cadre d’activités physiques. Tout est bon à prendre et il n’y a pas de mauvaise initiative ! 😉